Créateur de SAS : comment ça marche en cas de nécessité de changement de président ?

La nomination d’un patron par la SAS définit l’une des missions fondamentales pour cette matrice juridique. Le patron, étant un particulier ou une personne morale, représente l’unique composant de la direction apte à mettre le pouvoir en action. Puisqu’il est mandataire social, il a comme mission principale de représenter et gouverner l’institution.

Quand il est essentiel de titulariser un nouveau chef (démission, décès, révocation…) le fait de cesser les activités, tout comme désigner un président, doit être :

  • Mentionnée dans une revue légale,
  • indiquée en déposant un dossier, soit au tribunal de commerce soit au CFE.

Avant ces processus, la SAS est appelé à tenir un rassemblement de ses propriétaires aux fins de nommer le nouveau gérant et procéder à l’effectuation d’une annonce de transformation devant être publiée dans une revue dédiée.

En savoir plus sur : createur-de-sas.com

Voulez-vous vous renseigner quant au créateur de la SAS ?

Le chef de la SAS, aussi bien que tout chef de société, entame l’exécution de son activité, sa charge fiscale, civile et pénale. La caractéristique de cette matrice juridique se situe dans le fait que le chef ait tous les pouvoirs en admettant que l’entreprise n’a pas de DG. C’est-à-dire que le chef est capable d’influencer au nom de la société, la gérer, et l'administrer.